CONAN SANDRA

Liste de produits par fabricant CONAN SANDRA

Photographe – indépendante 
Fondatrice de Samples Visuel – Label d’Art Sampling
Création d’œuvres collectives.


 
Ma démarche artistique 


Pensées… intimement… photographiques ou ‘carnet météo d’une âme' reflètent la texture de mes émotions …
Une écriture poétique, une atmosphère cinématographique… en suspension…
J’aime photographier  le mystère et la beauté d’un instant brut, l'arrêt du temps parfois contemplatif, brumeux, vaporeux …
Je me suis amusée à y dé-poser mes mots… donnant ainsi naissance à des courts-métrages… photographiques….


Texte de Thierry Grillet
texte d’introduction lors de l’exposition ‘Matière d’air’  à la Galerie Duvivier- en 2013


"Peindre l’air"tel était le mot d’ordre des impressionnistes. Il pourrait bien être celui de sandra Conan dont les photos donnent le sentiment de restituer, paradoxalement, la matière de l’air.


Ces images, qui sont comme le carnet météo d’une âme, ont en commun de mettre en scène justement non pas l’espace - qui englobe tout - mais l‘espacement, ce néant d’oxygène qui existe "entre" les choses.  Là où règne le rien sur fond duquel surgit quelque chose."Pourquoi quelque chose plutôt que rien ?", demandait le philosophe.


La photographe paraît  répondre "pourquoi pas le rien comme quelque chose". Et c’est cette métaphysique de l’intervalle qui fascine dans ces photos.


 Bien sur, les apparitions - souvent lointaines ou perdues dans le champ - dramatisent le coup d’œil et lui donnent cette patte mélancolique, un peu Durassienne (peut être l’Asie des moussons) où le monde parait en attente et comme perdu.Mais c’est comme pour contribuer à inverser les flux de l’attention. Ce ne sont pas les "sujets" qui retiennent  mais cette masse épaisse d’air qui les entoure.


Thierry Grillet


Directeur des Affaires Culturelles à la bnf


EXPOSITIONS:


- Exposition In By Havas Gallery à Arles - Juillet 2016 - du 4 au 10 juillet 2016- Vernissage le 7 Juillet 2016- La Remise de l'hôtel Nord Pinus
- Exposition off Arles – juillet–Aout 2016
- Exposition Hors les Murs- BewLaLoge Gallery en partenariat avec Espace Forsale - du 10 au 20 décembre 2015 - 7 rue St Nicolas Paris 75012.
-Représentée par BewGallery : http://bewgallery.com/

- Exposée à la Galerie BewGallery :  http://www.bewgallery.com- Février 2015

- Exposition à Nantes :2ème SIAC ART3F Nantes -le 23 - 24 - 25 janvier 2015. Présentée par Bew Gallery.
- Représentée par BewGallery depuis janvier2015 http://www.bewgallery.com/artistes/artistes.htm.
- Exposition à la Galerie Arnaud Bard 'Tableau à Bord'- 92 av jean Baptiste Clément-92100 Boulognedu 10 septembre au 30 septembre 2014 http://www.fae.fr/blog/
- Exposition au Musée des Années 30 - Landowski– Série ‘Tableau à Bord’- 92100 Boulogne- du 13 mai au 29 juin 2014.
- Exposition à l’hôtel Le Pavillon des Lettres- 12 rue des Saussaies- 75008 Paris, du 5 décembre 2013 au 28 février  2014. Séries American Dream-
‘En Apenseteur- Ensorceleuse Atmosphère’.
- Exposition à la Galerie Arnaud BARD- Série American Dream- 92 avenue Jean-Baptiste Clément- 92100 Boulogne-en juin-juillet 2013 : http://www.fae.fr/blog/
- Exposition à la Galerie Duvivier- 'Peindre l'air'-  30, rue de Sablonville- 92200 Neuilly sur Seine- en janvier–février 2013
- Exposition à la Galerie vintage ALLT*-  'Histoire d'Eau'- Boulevard Perreire-Paris 17ème- Octobre-novembre 2012 .


Tirages :


Format 1 m x 80 cm - 60 x 80 cm - 40x50cm - 37,5x 25cm
Papier Instantdrymat- Fine Art
Contre-collés sur Dibon
Encadrement caisse américaine
Certifiés sur Arttrustonline, 5 exemplaires.
Imprimeur Pascal Dumas.


IMAGES DE CE PHOTOGRAPHE

Résultats 1 - 24 sur 36.
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté.  Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté.  Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance.  J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté.  Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté.  Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté.  Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté.  Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance.  J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté.  Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté. Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

     Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté. Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté. Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    Mélodie oubliée, état de légèreté qui s’efface avec le temps. Les songes de Jil est un hymne à la grâce de l’enfance : l’Insouciance. J’ai voulu à travers mon travail photographique caresser au plus près cet abandon qui devient capricieux au fil du temps, tel des tableaux lumineux, poétiques, bercés par la douceur, enveloppés par la  chaleur de la pureté. Honoré de Montherlant disait  ‘Mon Dieu, donnez-moi l’ Insouciance’. Alors  n’ayez pas peur, donnez-vous le droit d’être Insouciant, jouissance de l’instant comme un état de Résistance face au monde qui perd pied.  

    1 300,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

    ...Avion espace en-fermé, espace de solitude collective, lieu clos où la pensée s’envole. Espace où se dégage une atmosphère particulière, où tout s’immobilise en œuvre d’art, où l’on n’est qu’un numéro, un numéro de siège, parmi d’autres, accolé parfois au hublot. Mon regard photographique, c’est posé sur cette fenêtre hermétiquement close face à l’extérieur, le hublot tel un tableau, complice et révélateur de nos émotions les plus extrêmes. Lien transitoire et poétique de nos rêves qui deviennent réalité.

    2 500,00 €
  • CONAN SANDRA

      ...Avion espace en-fermé, espace de solitude collective, lieu clos où la pensée s’envole. Espace où se dégage une atmosphère particulière, où tout s’immobilise en œuvre d’art, où l’on n’est qu’un numéro, un numéro de siège, parmi d’autres, accolé parfois au hublot. Mon regard photographique, c’est posé sur cette fenêtre hermétiquement close face à l’extérieur, le hublot tel un tableau, complice et révélateur de nos émotions les plus extrêmes. Lien transitoire et poétique de nos rêves qui deviennent réalité.

    2 500,00 €